Alors que les technologies ont envahi les espaces privés depuis très longtemps, les entreprises s’approprient aujourd’hui plus largement les innovations liées à l’aménagement des espaces de travail.

Plus de confort, plus d’efficacité, plus d’économies d’énergie et d’eau, plus de bien-être au travail… ce sont les promesses des technologies appliquées au domaine de l’aménagement des espaces tertiaires, bureaux ou salles de réunion.

Aujourd’hui, le trio « bureau-salle de réunion-locaux techniques » semble dépassé. Pour optimiser les espaces et répondre aux attentes toujours évolutives des entreprises les architectes proposent des modes organisationnels de plus en plus variés. Souvent un processus de réflexion – quand il s’agit de bâtiments neufs mais aussi de rénovations – est mis en place avant l’achat. L’entreprise qui acquiert l’espace souhaite pouvoir se projeter dans son propre univers. L’architecte tiendra donc compte des habitudes de travail mais aussi des valeurs et de la culture de l’entreprise et de ses utilisateurs. Parfois même, la réflexion est participative.

De grandes tendances se dégagent tout de même, liant espaces à vivre sur le lieu de travail, intégration des dernières technologies dans les espaces communs ou les salles de réunion et mobilité de travail avec des espaces collectifs et non plus personnels.

 

Aussi, avec la gestion technique des bâtiments, les immeubles sont devenus intelligents. Par exemple, le chauffage, la climatisation et la ventilation se déclenchent selon des règles prédéfinies ; pour que les salariés puissent travailler avec une luminosité idéale, les stores sont motorisés, se placent seuls au bon endroit, selon la position du soleil ; les éclairages intérieurs s’adaptent à la puissance existante de la lumière du jour et s’éteignent à l’absence de salarié dans la zone de travail.

 

Le bruit est également une préoccupation des architectes d’intérieur. L’isolation sonore est optimisée pour accroître la concentration et limiter la fatigue…

Des cloisons avec des propriétés spécifiques permettent d’accéder à une acoustique agréable, même dans les open-spaces. Ces cloisons sont intégrées dans la décoration générale des intérieurs. Peintes ou recouvertes de matériaux différents, elles rendent aux espaces leur sens.

 

Le marché du mobilier de bureau est en pleine révolution. Demande croissante d’ergonomie et de flexibilité, produits recyclables ou démontables, les avancées sont nombreuses. Par exemple, les sièges de bureau s’adaptent aujourd’hui parfaitement à la morphologie des salariés et aux tâches qu’ils effectuent évitant ainsi la plupart des troubles musculo-squelettiques.

Sur le plan du design aussi, la tendance est de personnaliser encore davantage le mobilier, avec des couleurs, un style propre à la marque ou pour que les salariés se sentent « comme à la maison ».

Cependant, les gammes proposées elles, restent « classiques » avec toujours, les incontournables bureaux, plus ou moins grands selon la hiérarchie, les armoires et mobiliers de rangement, les cloisons amovibles et les sièges.

 

Des bureaux aux salles de réunion, des halls d’accueil aux restaurants d’entreprise, on privilégie un nouveau confort susceptible d’accroître la productivité des salariés tout en privilégiant la flexibilité et la fonctionnalité des espaces.

 

Pour tout nouveau projet, un cabinet conseil doit donc être judicieusement choisi pour accompagner l’entreprise dans l’analyse des contraintes et atouts de ses espaces, la définition de ses besoins et la mise en œuvre de ses projets.